3 astuces qui marchent pour gérer son temps

Prévenez le burn-out en gérant mieux votre temps !

 Indispensable dans la résistance au burn-out : l’optimisation de la gestion de votre temps. Pas de grands discours mais des grilles de lecture simples, proposées par Michel Delbrouk, médecin et psychothérapeute dans son ouvrage « Comment traiter le burn-out »*. Grilles de lectures que je me permets de reprendre en quelques conseils très concrets. 

 Grilles de lecture : comprendre comment vous gérez votre temps

Parce que comprendre, c’est déjà prendre du recul et, ce faisant, se donner la possibilité de réagir, je vous propose d’analyser, dans un 1er temps, votre manière de gérer… votre temps. Michel Delbrouk, dans son livre, propose des grilles de lecture qui me semblent tout à fait constructives, dans le sens où elles restent abordables et applicables à et par chacun à son cadre professionnel.

L’auteur identifie 3 critères de répartition du temps, entraînant, selon le critère majoritairement retenu, 3 stratégies de gestion. L’idée est de voir comment combiner les uns et les autres pour parvenir à réorganiser votre temps de manière optimale…

Critères de répartition. Demandez-vous, d’abord, si la répartition de votre temps est réellement sereine. Chacun d’entre vous peut en effet accorder plus ou moins d’importance à :

  • l’organisation et le contenu-même du travail,
  • la finalité, le sens, l’utilité de la tâche,
  • les contraintes liées aux durées et aux échéances.

Entre les 3, votre cœur ne doit pas balancer : il doit EQUILIBRER ! Inutile de bâcler un travail sous prétexte de respecter coûte-que-coûte la deadline, alors que quelques heures de plus auraient pu tout arranger et que vous auriez parfaitement pu expliquer votre retard (1 fois n’étant pas coutume !). Inutile, aussi, de vous focaliser sur la finalité poursuivie, si vous en devenez incapable de vous organiser pour la réaliser : passer votre temps à produire de jolis graphiques reprenant les objectifs de CA, de bénéfices ou de croissance pour tel ou tel produit semble bien peu intéressant si, jamais, vous n’êtes force de proposition pour que ces objectifs puissent être effectivement atteints !!!

Stratégies de gestion. Posez-vous ensuite la question suivante:  que privilégiez-vous le plus dans votre façon de travailler?

  • ce que l’on vous demande de faire,
  • ce qu’il est important de faire,
  • ce que vous avez envie de faire

Là encore, il faut opter pour une saine répartition entre ces options. Evoquant plus précisément les modes de gestion du temps, l’auteur souligne qu’ « une répartition mal équilibrée produit des réponses parfois univoques comme le gaspillage de temps, le sacrifice ou la désillusion ».

Si tout cela ne fleure pas mauvais le burn-out, que l’on m’arrête !

Atelier-sos-burn-out

Maintenant que vous avez identifié votre mode de fonctionnement en matière de gestion du temps, à vous de mettre en oeuvre quelques idées très concrètes pour mieux le gérer et éviter l’épuisement professionnel.

1. Apprenez à refuser

Dire non à une tâche, ce n’est pas seulement… dire non ! C’est surtout vous octroyer du temps ou, tout simplement, ne pas surcharger votre planning. Vous serez aussi soulagé(e), tout simplement, de ne pas avoir accepté quelque chose à contrecœur.

2. Imposez votre propre répartition du temps (au moins du vôtre !)

Faites-la correspondre, en la négociant si nécessaire, à vos aspirations profondes. Il n’est pas question de ne jamais faire de compromis, mais seulement de ne pas vous sentir sans cesse tiraillé(e) de l’intérieur.

3. Établissez un planning sur la journée, la semaine, le mois et l’année

Concoctez-le varié (heures de travail, de repos, de contacts sociaux), équilibré (alternez notamment les degrés de difficulté dans les tâches à réaliser) et réaliste. Tenez compte de votre propre rythme (si vous êtes plus efficace en matinée, planifiez les dossiers complexes dès votre arrivée au bureau) et fixez-vous des objectifs clairs à atteindre. Veillez, enfin, à laisser à votre planning une certaine souplesse : les prévisibles imprévus y trouveront alors facilement leur place et une bonne dose de stress et de risque d’épuisement professionnel vous sera ainsi épargnée.

à bientôt
Karine

* Michel Delbrouk, « Comment traiter le burn-out », De boeck, coll de l’Oxalis, 2011

 

2 réflexions au sujet de « 3 astuces qui marchent pour gérer son temps »
  1. Bonjour Jean-Philippe,

    Le livre est très pertinent, un peu « technique » mais une fois décodé une vraie mine d’outils.

  2. Quel bon conseil que de prendre du recul et de voir comment on gère son propre temps ! Rien qu’en lisant ça, je me doute que la suite du livre de Michel Delbrouk doit être pertinente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *