Misez sur votre intelligence émotionnelle !

L’intelligence émotionnelle : c’est elle qui vous permet d’identifier et d’analyser vos émotions. C’est elle aussi qui, suffisamment développée, pourra peut-être vous éviter un épuisement professionnel. Elle ne fait pas tout mais, sans elle, rien ne se fait. Il faut donc la considérer comme un 1er pas dans la mise au rebut de votre burn-out naissant. Voici quelques explications et quelques pistes pour vous aider à en comprendre le fonctionnement et, tant qu’à faire… à la déployer ! > Lire la suite

6 conseils pour parler de votre situation à votre conjoint

Burn-out: en avez-vous parlé à votre conjoint?

Fatigué(e), irritable, stressé(e), nouvellement accro à votre petit verre de midi… Voilà que les symptômes du burn-out s’attaquent à vous. Vous lisez notre blog, alors vous les connaissez bien, ces témoins de l’épuisement professionnel ! Ne les laissez pas se développer : le burn-out, s’il a des répercussions sur votre vie professionnelle, peut aussi gangréner votre petite famille. Non, il ne va pas gâcher tout ce que vous avez construit ! Résistez ! Pour votre salut et, nous osons le dire, pour celui de votre couple, commencez par en parler à votre moitié. C’est difficile, d’autant que votre épuisement professionnel vous a logiquement privé(e) de toute envie de communiquer. Mais on ne vainc pas un burn-out sans l’aide de son(sa) cher(chère) et tendre. Burn-out : en avez-vous parlé à votre conjoint ? > Lire la suite

Antidote au burn-out: se reconnecter à ses valeurs personnelles!

Éloignez le burn-out en vous reconnectant à vos valeurs personnelles.

Progressivement, vous vous désintéressez de votre travail. Ce n’est pas parce que vous vous passionnez pour autre chose, non ! C’est juste que plus rien ne retient votre attention. Nommez cela burn-out ou épuisement professionnel, comme il vous sierra. Le fait est que vous vous sentez vide. Vide de tout. Et pour cause : votre surinvestissement au travail vous a vidé(e) tant de votre énergie que des valeurs qui constituaient votre équilibre profond : amitiés, engagement social, famille, spiritualité, et j’en passe. Pour reprendre la main et éloigner ce burn-out, il va vous falloir impérativement vous reconnecter à vos valeurs personnelles… > Lire la suite

Comment votre perfectionnisme vous conduira au burnout

Burnout et perfectionnisme ne font que trop bon ménage

Vous êtes ce que l’on appelle un « perfectionniste » ? Alors encore un effort. Vous pouvez mieux faire… et encore mieux… et toujours mieux. Peut-être. Mais à force de perfectionnisme, d’obsession de l’aspérité, d’hantise de l’erreur, votre bonheur – tant personnel que professionnel –  ne serait-il pas en train de vous échapper ? Et votre burnout, lui, sera-t-il perfectible ?

> Lire la suite

Plus vous travaillez tard moins vous êtes productifs!

Burn-out: plus je travaille tard moins je suis productif!

Vous commencez tout juste le job. Vous avez un dossier urgent à rendre. Il y a seulement une réunion de dernière minute mais, promis, vous faites au plus vite. Bon, allez, juste un dîner d’affaires après… Toutes les excuses sont bonnes pour rentrer tard le soir. Toutes les excuses le sont aussi pour continuer à travailler, chez vous, nuits et week-ends. De bonnes excuses ? En êtes-vous sûr ? Seriez-vous au bord d’un burn-out? Allez. Rentrez chez vous!  Mieux : laissez vos inséparables amis portables (téléphone pro et ordinateur) au bureau !

> Lire la suite

4 promotions en 10 ans : belle carrière ou quête de soi ?

Burnout : 4 promotions en 10 ans = belle carrière ou quête de soi ?

Votre carrière est florissante. Depuis vos débuts, vous ne cessez de progresser, pour gagner en responsabilités, en salaire, en autorité, en notoriété… C’est là votre moteur. Un moteur qui ne cesse d’accélérer, visant toujours plus haut, sacrifiant sur son passage amitiés et famille. Vous contournez les obstacles à pleine vitesse, sans même envisager de ralentir. Attention : burnout (épuisement professionnel) en vue !

> Lire la suite