Serez-vous responsable du burn-out de vos enfants?

Burn-out: quand le travail ne fait plus sens!

Nos chères têtes blondes ont fait leur rentrée des classes. Parce qu’en tant que parents, nous avons à coeur la réussite de nos enfants, nous allons tout au long de l’année leur répéter « Travaille bien à l’école… Apprends bien tes leçons… Sois sage… Ecoute ton prof… ». Bref. Nous allons leur chanter la musique de la perfection évaluée à la lumière des bulletins et autres carnets de notes ! Et si cette quête de l’excellence, certes motivante pour certains, n’était qu’une course effrénée vers un burn-out programmé ? > Lire la suite

5 conseils pour que votre manager vous « lâche la grappe »!

Vous êtes au bord du burn-out! Malgré vos compétences, votre manager vous surveille comme au 1er jour. Vous pensez avoir fait vos preuves ? Les résultats sont là, bien tangibles : objectifs atteints et idées novatrices apportées régulièrement. Rien à signaler dans vos relations avec vos collègues. Pas d’absentéisme. Mais vous n’en pouvez plus, il faut bien le reconnaître, d’avoir sans cesse votre manager sur le dos. Que craint-il ? Que vous reproche-t-il ? A moins que le problème ne vienne, en réalité, de lui – et de lui seul ! Votre manager vous surveille comme au 1er jour : voici 5 conseils pour qu’enfin, il vous « lâche la grappe ». Et, au passage, vous évite un burn-out. > Lire la suite

Le burnout maternel : double journée, burnout dédoublé ?

Le burnout maternel : double journée, burnout dédoublé ?

Vous n’en pouvez plus. Courir, toujours courir… pour finalement n’être nulle part. Courir pour assumer vos responsabilités professionnelles, courir pour assurer à la maison, courir pour tout mener de front : votre carrière, votre rôle de mère, votre idéal d’épouse… Intenable, à la longue. Vous courez droit au burnout maternel. > Lire la suite

Accro au travail ? Faites une cure de désintox!

Burn-out! …Allez, cherchez. Vous pouvez bien ajouter quelques heures à votre journée pour travailler un peu plus… L’idée est tentante, en tout cas, non ? Nous vous souhaitons de répondre non. Parce que dans le cas contraire, vous pourriez bien faire partie de ces accros du boulot qui ne savent plus faire autre chose et risquent le burn-out. Ce peut être dangereux. Mais, rassurez-vous, ça se soigne.

> Lire la suite