Obtenez la reconnaissance que vous méritez !

Burn out et reconnaissance: les 2 ne font pas la paire

Une pile de dossiers « urgents » à traiter avant demain ? Des réunions en pagaille et pas de temps pour avancer ? Un téléphone qui ne vous laisse pas tranquille ? Pas si grave, finalement, si vous vous sentez reconnu dans votre travail. Car le stress est une chose. L’isolement pour y faire face doublé d’un manque de compréhension de votre hiérarchie en est une autre. Voilà comment éviter un burn out en obtenant la reconnaissance que vous méritez !

La reconnaissance au travail : prévention du burn out !

Motivation des salariés, développement des personnes, dynamisme dans les relations professionnelles… Les intérêts de la reconnaissance au travail sont légion. Mais celui qui nous (vous) intéresse plus particulièrement concerne ses vertus en matière de santé mentale ! Car oui, reconnu au travail, votre résistance au stress est meilleure, et vous vous sentez mieux armé pour affronter les situations les plus délicates. La reconnaissance au travail est donc bien un constituant essentiel de la prévention du burn out autrement dénommé épuisement professionnel !

Reconnu pour votre travail ? Mais surtout, reconnu pour l’individu que vous êtes…

Différents types de reconnaissance existent : reconnaissance du travail accompli, notamment au travers des résultats, reconnaissance de la pratique dans le travail, reconnaissance de l’investissement d’une équipe, etc. Mais sans reconnaissance existentielle, point de salut.

Par reconnaissance existentielle, nous entendons celle qui touche à votre être, à votre caractère unique, et même à la possibilité que vous éprouviez des sentiments. Celle-ci devrait être accordée, a priori, à chacun. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas : les cabinets de consultants en risques psychosociaux sont peuplés de personnes à qui leur entreprise a refusé le droit d’exister en tant qu’individu (une histoire de cordonnier toujours mal chaussé… :)). Du rendement, oui. Des restes d’humanité… non merci!

Etre nié en tant que personne conduit immanquablement à devoir se nier soi-même. Et c’est là que surgit le burn out.

 A quoi sert la reconnaissance existentielle ?

Hormis à éloigner un éventuel burn-out, la reconnaissance existentielle au sein d’une entreprise donne le droit à l’individu de dire ce qu’il pense, d’influencer les décisions, de participer au projet d’entreprise. Il sait qu’il a un véritable rôle à jouer : son implication n’en est que plus grande.

Vous sentir reconnu : idées pour votre manager

La reconnaissance existentielle prend généralement une forme informelle, souvent (mais pas uniquement) exprimée en privé. Si elle ne vient pas, seule, à vous, vous pouvez peut-être la provoquer : discutez de ce besoin avec vos collaborateurs et demandez à votre manager, le cas échéant, une réunion d’équipe à ce sujet. S’il est un tant soit peu ouvert, votre requête a des chances d’aboutir. Vous pourrez alors lui faire part de votre besoin (naturel, il va sans dire) de reconnaissance. Parlez-lui consultation du personnel, information régulière sur les objectifs et les stratégies, accès à des programmes de formation, etc. Ce ne sont que des pistes, mais elles méritent d’être explorées. Peut aussi être envisagée une délégation accrue des tâches accompagnée d’une latitude décisionnelle plus importante pour certains d’entre vous. Mais attention à ne pas vous surcharger :).

Votre manager ne vous semble pas très réceptif ?

  • Montrez l’exemple ! Effet boule-de-neige quasi-garanti. Votre stock de compliments étant illimité (et oui !), soyez généreux. Et pensez aux autres : l’un de vos collègues vous semble concerné par un projet ? N’oubliez pas de le mettre en copie de vos mails. Une collaboratrice ne se sent pas très bien ? Proposez-lui, si vous avez un peu de temps, de l’aider à relire sa présentation.
  • Exprimez vos besoins. Et cessez d’être persuadé de déranger dès que vous demandez quelque chose.
  • Positionnez-vous en « rassembleur » dans votre équipe : soudés, vos collaborateurs et vous-même saurez vous apporter les soutiens nécessaires (méthode anti burn out garantie) .
  • Si, décidément, rien n’y fait, il ne vous reste plus qu’à vous auto-congratuler. Devant une glace, dites-vous tout le bien que vous pensez de vous-même. Cette idée vous fait sourire ? Essayez quand même. Ce n’est pas le must, mais ça marche !

Cet article vous parle ? Vous manquez de reconnaissance ou, au contraire, vous vous sentez soutenu(e) par votre hiérarchie ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience sur notre blog !

Une réflexion au sujet de « Obtenez la reconnaissance que vous méritez ! »
  1. Merci pour cet article superbement écrit.
    Il est important de rappeler que la congratulation est quelque chose de primordial dans une équipe. Un exemple concret, dans les sports d’équipes, après une bonne passe, un but, un panier marqué, ils se congratulent , se félicitent. L’esprit d’équipe c’est aussi ça, savoir féliciter ses collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *