La crise d’angoisse, symptôme de burn-out

Crise d’angoisse et burn-out.

Le burn-out se manifeste de bien des manières : repli sur soi, agressivité, baisse de la performance, troubles du sommeil, etc. Les symptômes de l’épuisement professionnel sont nombreux.  (Voir nos articles sur les symptômes de burn-out) Parmi eux, la crise d’angoisse qui, loin de devoir être considérée uniquement en tant que telle, peut être révélatrice d’un burn-out… Voici donc quelques explications sur la crise d’angoisse et sur son lien avec le burn-out.

Stress passager et crise d’angoisse : la nuance est là.

Chaque jour, nous subissons des stress : un bruit étrange dans la maison, un coup de téléphone inopportun, un danger sur la route… Notre cœur s’emballe, nos muscles se tendent, notre respiration se suspend un moment. A cela, rien d’inquiétant : notre corps bouillonne d’adrénaline pour nous préparer à réagir correctement, dans l’urgence, à une situation donnée.

La crise d’angoisse se manifeste sans raison apparente.

De tels symptômes peuvent pourtant cesser de faire partie de la normalité : chez certaines personnes, ils surviennent à l’improviste, sans crier gare et souvent sans explication apparente. Un mécanisme de défense est mis en place par le corps alors qu’aucun danger ne menace. La crise d’angoisse s’installe… touchant, un jour ou l’autre, de 10 à 15% de la population.

Les symptômes de la crise d’angoisse

crise d'angoisseLa personne ressent subitement une peur intense, irraisonnée, couplée à des troubles somatiques (pas forcément tous à la fois !) :

  • tachycardie
  • bouffées de chaleur, sueurs
  • hyperventilation
  • vertiges ou étourdissements
  • impression d’étouffer
  • nausées, vomissements
  • sensations de picotements
  • tremblements
  • maux de tête, etc.

Lors d’une crise d’angoisse, s’ajoutent à cela une peur de mourir, une impression de devenir fou, une perte de contrôle des émotions et du comportement : cette sensation de malaise généralisé peut être de quelques minutes… mais aussi durer plusieurs heures, dont la personne ressort littéralement épuisée.

La crise d’angoisse, symptôme de burn-out

Dans de nombreux cas avérés de burn-out, on observe la survenance concomitante de crises d’angoisse : elles sont aujourd’hui reconnues comme symptômes possibles de burn-out. Lorsque la crise survient au contact d’un objet particulier, l’épuisement professionnel n’est pas en cause : il s’agit d’une simple « phobie ». C’est en revanche lorsqu’aucun élément déclencheur particulier ne la « justifie » que la question d’un éventuel burn-out mérite d’être posée !

Une question sur la crise d’angoisse?… Rendez-vous la semaine prochaine pour un autre billet sur le thème de la crise d’angoisse !

Dans l’attente n’hésitez pas à laisser un commentaire sur le blog.
Pas de crise d’angoisse à avoir la confidentialité est garantie 🙂

Nous avons des solutions anti-burn-out pour vous accompagner, n’hésitez pas à nous contacter.

Karine Branger

4 réflexions au sujet de « La crise d’angoisse, symptôme de burn-out »
  1. J’ai travaillé en restoration pendant 6 moi Chez un patron tyrannique aucun jour de repos moi qui gère mes crise d’angoisse j’ai fait un burn out j’ai soufer j’avais l’impression de devenir fou j’ai u tout c’est symptôme sa ma fait trop peur j’ai 23an

  2. Bonjour, je suis content de voir ce site, il est très instructif et m’a aidé à éclaircir quelques points….

    Mais il me reste encore une question, voila j’ai fait la rencontre d’un personne fabuleuse, qui souffre de burn out, j’aimerais tant la rassuer, l’aider dans ses difficultés quotidiennes, lui faire oublier tout ses traquas et qu’ ensemble on puisse s’épanouir, je veux réellement la soutenir dans les épreuves, mais elle ma répondu qu’elle n’était pas prête pour cela, elle a peur de se faire détester par la suite, elle pense en gros qu’elle doit d’abord résoudre ses problèmes, pour pouvoir envisager de commencer une nouvelle vie à deux. Je pense un peu comme elle, mais comme tout amour qui se respecte, je pense que se faire aider n’est pas une mauvaise idée, lui apporter du réconfort, une présence, quelqu’un sur qui elle pourra poser sa tête quand ça n’ira pas….

  3. je suis toujours angoissèe et je souffre mème de maux de tète très intensse manque de someil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *