Misez sur 2 points-clés: confiance et travail bien fait !

Boucler un dossier tranquillement et être fier du travail accompli, satisfait des interactions humaines qui l’ont porté, heureux de pouvoir en tirer quelques enseignements pour la suite… Cela vous parle-t-il ? S’agit-il, pour vous, d’un idéal ou de votre réalité ? Sans risquer d’être taxée de trop de pessimisme, je mets pourtant ma main au feu que cette situation n’est pas votre quotidien. Et que dire de vos collaborateurs que vous soumettez au même régime éreintant ? Vous êtes stressé(e), ils/elles sont stressé(e)s. Décidément, l’ambiance de travail laisse à désirer et l’épuisement professionnel n’est pas loin. Ne culpabilisez pas : c’est ainsi dans de très nombreuses entreprises. Mais ne dites pas non plus que vous n’y êtes pour rien… car un autre mode de management est possible, fondé sur la confiance et le goût du travail bien fait. > Lire la suite

Risques de burn-out chez les aidants

 Pourquoi les aidants présentent un risque accru de burn-out…

Les « aidants » sont les personnes qui décident de s’occuper elles-mêmes d’un proche malade, en plus ou, dans certains cas, à la place de leur activité professionnelle. Elles en font le choix, le plus souvent, par altruisme : il s’agit d’un conjoint, d’un ami, d’un enfant… Parfois, ce sont aussi des contraintes financières qui les empêchent de pouvoir avoir recours à des soignants à domicile. Si, pour le malade, être aidé par un membre de sa famille ou une connaissance proche est une chance inestimable, les aidants, eux, sont souvent soumis à un stress chronique qui, dans sa forme ultime, peut conduire au burn-out. J’ai voulu, dans ce billet, vous expliquer le mécanisme de descente aux enfers des ces personnes qui, alors qu’elles voulaient aider, se voient progressivement sombrer elles-mêmes. Un sujet délicat mais qu’il est important d’aborder, tant pour que ces aidants trouvent explications et pistes de solutions, que pour que chacun prenne conscience de cette détresse potentielle, souvent bien dissimulée par les intéressés eux-mêmes. > Lire la suite

« Quand le travail vous tue » Aude Selly : un témoignage sans concession!

« Quand le travail vous tue, histoire d’un burn-out et de sa guérison » vient de sortir aux éditions Maxima. Aude Selly y raconte son histoire sans artifice ni fausse pudeur. Elle y raconte sa descente aux enfers, les ravages d’un burn-out qu’elle n’a pas vu arriver. Entre deux interviews pour des chaines de télévision elle a gentiment pris le temps de répondre à mes questions. > Lire la suite

5 points-clés pour aider votre conjoint(e) en burn-out

Cela faisait déjà des mois qu’il (elle) vous disait son stress au travail, ses journées survoltées, son supérieur constamment insatisfait, ses collègues langues de vipères… Depuis quelque temps, pourtant, plus rien. Il (elle) se tait. Mais plus inquiétant : vous le (la) trouvez désormais distant(e), agressif(ve), peu communiquant(e), sans enthousiasme, voire indifférent(e) à tout. Il (elle) semble avoir profondément changé. Et vous avez entendu parler du burn-out. Comment ne pas faire le rapprochement ? Renseignements pris, oui, les « symptômes » de votre conjoint(e) semblent bien correspondre à ceux d’un épuisement professionnel. Mais alors que dire ? Que faire ? Voici 5 points-clés pour aider votre conjoint(e) en burn-out. > Lire la suite

Quand devrez-vous arrêter de subir ?

Retrouver un équilibre dans votre travail… ou le quitter sans trop risquer : les 6 astuces qui fonctionnent.

Pour se sentir bien dans son travail, il faut avant tout se sentir important pour son entourage : compétent et reconnu pour cette compétence. Mieux : indispensable ! Mais les temps sont durs… Beaucoup de salariés, devenus interchangeables, doivent « se contenter » d’être conformes pour ne pas « sauter ». (L’industrie des sièges éjectables, elle au moins, se porte bien…) Leurs valeurs personnelles ? Piétinées. Leurs compétences ? Peu importe : c’est désormais la rentabilité des personnes qui prime. Dans ces conditions, chacun encaisse pour tenter de garder sa triste place. Mais jusqu’à quand cela peut-il durer ? Rester, c’est la dépression professionnelle. Partir, c’est bien sûr prendre un risque. Voici 6 astuces pour tenter de retrouver un équilibre dans votre travail… ou le quitter sans trop risquer. > Lire la suite

Les nouvelles technologies feraient-elles de nous des décérébrés au bord de l’épuisement professionnel?

Avec les nouvelles technologies, le social s’est mis en réseaux. Des réseaux qui, de plus en plus, défient notre raison… Elle nous dit qu’un peu d’air frais nous ferait du bien, eux nous rappellent à l’ordre de leurs tweets tout chauds. Ne rien rater. Ne rien laisser passer. On veille, dans tous les sens du terme, la veille sur Internet générant des nuits sans sommeil. D’abord parce que l’écran perturbe, en lui-même, nos hormones du dodo. Ensuite parce qu’il nous est de plus en plus difficile de décrocher. Et notre cerveau, dans tout ça ? Parvient-il à suivre ? Portés par l’urgence et l’abondance perpétuelles dans lesquelles nous plonge le net, on ne se pose même pas la question ! Sauf là, maintenant. Et bien vous en prend ! Car les nouvelles technologies pourraient bien faire de nous des décérébrés au bord de l’épuisement professionnel… > Lire la suite