Prenez votre santé VRAIMENT au sérieux (Partie 3)

Sachez-vous faire aider

Un coup de moins bien, une grosse baisse de forme et de moral ? Pourtant vous avez tout fait pour être en plein forme mais trop tard le burn-out est bel et bien installé. Il va vous falloir trouver des solutions pour remonter la pente glissante sur laquelle vous êtes.

L’isolement n’est pas la solution

Surtout, ne restez pas dans votre coin. Ne transformez pas non plus vos proches en souffre-douleurs. A priori, ils ne sont en rien responsables de votre irritabilité constante, de vos frustrations professionnelles ou de votre tristesse. Sachez au contraire vous tourner vers eux pour demander de l’aide. Oui, je sais, c’est dur.

Faites confiance à votre entourage

Discuter de vos états d’âme avec des personnes de confiance ne peut qu’être bénéfique : contrairement à ce que vous pensez peut-être (« non, je ne vais pas les embêter avec ça ! »), elles seront heureuses de pouvoir vous aider. Et, point capital, elles pourront être de bon conseil : n’ayant pas, contrairement à vous, « le nez dans le guidon », elles discerneront peut-être mieux que vous la trajectoire idéale. Parlez… et n’oubliez pas d’écouter.

Sachez faire appel à un professionnel

Malgré les efforts de votre entourage, vos problèmes perdurent ? Vous sentez le burn-out pointer le bout de son gros nez pervers ? Alors qu’il est de bon ton, dans notre société, de « gérer » les situations, alors qu’on pense souvent qu’autrui ne pourra pas régler des problèmes insolubles pour nous, il faut pourtant accepter de demander de l’aide à un professionnel !!! Le pas est, pour beaucoup, bien difficile à franchir. Il peut pourtant se révéler indispensable si vous ne souhaitez pas, tout simplement, plonger.

Karine

 Cet article vous inspire des commentaires ? Vous avez, dans votre jaquette, une astuce supplémentaire ? Faites-nous partager tout cela sur notre blog.

Une réflexion au sujet de « Prenez votre santé VRAIMENT au sérieux (Partie 3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *